Le « Rubik’s Cube » perd sa dimension marque Novembre 2016


Par Martin Simonnet (Promo 2015/2016)

 

Cour de Justice de l’Union Européenne, 10 novembre 2016 Simba Toys GmbH c/ EUIPO, aff. C-30/15 (disponible ici )

 

Le 10 novembre 2016, la Cour de Justice de l’Union Européenne s’est prononcée sur la possibilité de déposer le fameux « Rubik’s Cube » en tant que marque tridimensionnelle. Le Tribunal avait, fin 2014, admis cette possibilité, en s’arrêtant principalement sur la forme et les couleurs du « Rubik’s Cube », qu’il estimait protégeable par un titre de propriété industrielle.

 

Cependant, la Cour a annulé ce jugement de première instance. Elle estime en effet que la forme du « Rubik’s Cube » est avant tout dictée par des considérations technique, et invoque l’article 7 du règlement 40/94 (Règlement sur la marque de l’Union européenne) pour fonder sa décision.

 

La Cour rappelle que cette disposition du règlement « vise à empêcher que le droit des marques aboutisse à conférer à une entreprise un monopole sur des solutions techniques ou des caractéristiques utilitaires d’un produit » (Considérant n°39).

 

Cette décision n’est pas sans rappeler le traitement que la Cour avait réservé à la célèbre brique « Lego ». En suivant la même argumentation, la Cour avait refusé l’enregistrement de cette brique à titre de marque (CJUE, 14 septembre 2010, Lego Juris c/ OHMI, aff C-48/09, disponible ici).

 

Cet arrêt de la Cour s’inscrit donc dans une jurisprudence constante de la Cour, et n’est donc pas surprenant.

En effet, la Cour veille à ce que soit respecté le domaine de chaque titre de propriété industrielle. Cette décision s’inscrit donc dans un contexte de délimitation, office de la Cour, auquel il faut prêter une attention particulière afin de disposer d’un portefeuille de titres de propriété intellectuelle efficace.

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

12 mai 2016 - CNCPI - Workshop gratuit Marques - Comment bien déposer sa Marque

12 mai 2016 - CNCPI -
Workshop gratuit Marques - Comment bien déposer sa marque

 

Lire cet article

Annonce Conférence ADELEPI 2016 - Droits de PI : quels réflexes ?


6ème conférence annuelle de l'ADELEPI  


ADELEPI (Association Des Etudiants de Lille En Propriété Industrielle) organise, pour la sixième année, une conférence à destination des étudiants, anciens étudiants et enseignants du Master 2 PI de Lille 2 mais également des professionnels de la propriété intellectuelle et de toutes personnes intéressées.
Nous renouvelons avec plaisir l'événement cette année.

...

Lire cet article

Impression d’organes, quels risques pour la propriété industrielle ?

Par Clément BLONDELLE, Promotion 2014/2015

  L’impression 3D fascine de par le nombre d’applications actuelles et à venir. Cette technologie est annoncée comme une troisième révolution industrielle[i]. Initialement destinée au prototypage, l’impression 3D permet de reproduire et de fabriquer des objets avec un degré de précision encore jamais égalé. Les boîtes de vitesses de formule 1 ou encore les propulseurs de navettes spatiales sont actuellement produits par impression 3D. Cep...

Lire cet article

Cinéma rime avec contrat

Par Audrey DECIMA de la Promotion 2014/2015


 
C’est l’un des privilèges du juriste en propriété intellectuelle de pouvoir allier travail et passion. La rédaction de contrats, la défense des intérêts d’artistes peuvent devenir un accomplissement à la fois personnel et professionnel. Passionnée de cinéma, Audrey DECIMA, de la Promotion 2014/2015,  a eu l’opportunité d’effectuer son stage dans une société de production et de distribution d...

Lire cet article

N'oublions pas d'oublier

Par Audrey DECIMA et Marie ROUSSEL, Promotion 2014/2015


En mars 2015, le débat autour du droit à l’oubli a été ravivé et un pas de plus a été accompli dans la mise en œuvre des droits des citoyens. En effet, le 24 mars, un protocole d’accord a été signé entre les pouvoirs publics et les banques[1]. Cette convention offre la possibilité aux personnes ayant été affectées d’une pathologie cancéreuse de contracter un crédit bancaire. Ce droi...

Lire cet article

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Créer un site
Créer un site